Type de casque anti-bruit pour chasser

Le casque anti-bruit est l’un des équipements désormais indispensables pour tout chasseur. En effet, la chasse est une activité dont la pratique régulière peut endommager votre audition. Nous vous expliquons ici comment les tirs peuvent être néfastes pour vos oreilles et quel casque anti-bruit choisir pour vous préserver durant vos parties de chasse.

L’importance du casque anti-bruit pour les chasseurs

L’appareil auditif humain est fragile et peut s’endommager lorsqu’il est exposé à un bruit de forte intensité. Selon des études, un son de 85 décibels est déjà dangereux pour les oreilles même si la loi fixe la limite du volume maximum à 100. En effet, il est obligatoire de porter une protection auditive dès qu’on est exposé à un bruit de 85 décibels. 

Le bruit devient encore plus dangereux et susceptible de créer, à partir de 120 décibels, des agressions et blessures à l’oreille, l’apparition d’acouphènes ainsi que la perte partielle ou totale de l’audition. Sachant que les détonations d’armes à feu peuvent aller jusqu’à 130 décibels, il est donc indispensable de vous protéger les oreilles lorsque vous faites usage de ces armes pour la chasse ou même pour un tir sportif. Le meilleur dispositif pour vous préserver de ce danger, que constitue la détonation d’une arme à feu, est le casque anti-bruit. En utilisant un comparatif de casques anti-bruit adaptés pour la chasse, vous pourrez trouver le modèle qui vous convient.

Le casque de protection auditive est donc un élément indispensable pour tout chasseur au même titre que les jumelles, les bottes, le couteau de chasse, le fusil et les munitions.

chasseur faisant un feu

Les types de casques anti-bruit pour la chasse

Les casques anti-bruit se différencient principalement par l’effet qu’ils produisent sur le son ambiant. Vous aurez à choisir un casque extérieur ou intérieur, actif ou passif selon vos besoins.

Les casques actifs et passifs

C’est le plus grand critère dont vous devez tenir. Le casque anti-bruit est dit passif lorsqu’il a une capacité d’atténuation comprise entre 20 et 35 décibels. Ce type de casque a la capacité de réduire tout type de sons : tirs et voix de personnes. Cette performance permet de protéger efficacement l’appareil auditif en coupant tous les sons. Avec un tel casque, le chasseur n’aura pas forcément la possibilité d’entendre les bruits des animaux. Pour écouter, il devra ôter partiellement sa protection. 

Avec les casques anti-bruit actifs, c’est tout le contraire qui est observé. Ces derniers sont généralement des casques électroniques fonctionnant avec des piles. Ils disposent d’un système d’amplification des bruits ambiants. Ce dispositif permet à l’utilisateur de communiquer et d’écouter les sons alentours (gibiers, voix et autres). En outre, un autre système s’active au moment du tir pour couper les sons dépassant les 100 décibels et donc le bruit de la détonation.

Les casques intérieurs/extérieurs

L’étendue des conséquences du bruit d’une arme à feu peut être différente quand le tir se fait à l’extérieur ou à l’intérieur. Le tir en intérieur s’avère encore plus dangereux que celui produit à l’extérieur. En effet, quand vous tirez dans un endroit clos, l’écho du bruit est renvoyé par les murs avoisinants et ce son devient doublement néfaste pour vos oreilles. 

Ainsi, lorsque vous avez à effectuer vos tirs en intérieur, il est préférable de privilégier un casque d’intérieur disposant d’une grande capacité d’atténuation. Il vous faut idéalement un modèle passif avec une capacité allant de 34 à 35 dB. Par contre, vous pouvez vous contenter d’un modèle avec une plus modeste performance pour un usage extérieur. Un casque anti-bruit électronique idéalement actif avec une capacité d’atténuation de 30 décibels sera tout à fait convenable.

En résumé, pour choisir votre casque anti-bruit pour la chasse, vous devez prendre en compte sa capacité d’atténuation et l’endroit où vous avez prévu de l’utiliser. Un modèle de grande capacité est recommandé pour une utilisation en intérieur.

Related Posts