Quel est le fonctionnement de la trottinette électrique ?

fonctionnement trottinette électrique

De la trottinette manuelle au modèle électrique, il y a eu bien des avancements. Le mode de fonctionnement de la trottinette a été amélioré, ce qui facilite son utilisation. Que vous soyez juste curieux ou un vrai passionné de la mécanique, vous aurez du plaisir à découvrir tout le mécanisme qui se cache derrière la trottinette électrique.

Le moteur et l’alimentation d’une trottinette électrique

Le premier composant qui entre en jeu ici, c’est la batterie. C’est elle qui assure l’alimentation de votre machine à deux roues. La batterie se charge de 4 fonctions principales :

  • Alimenter le phare ;
  • Alimenter le feu arrière ;
  • Donner l’éclairage LED de l’écran ;
  • Transmettre l’électricité au moteur.

Considéré comme le cœur d’un appareil, le moteur l’est également dans le fonctionnement de la trottinette électrique. Il faut que ce moteur soit sous tension afin de faire fonctionner la trottinette. Il met en action la courroie qui commence à tourner. Le mouvement de la courroie permet à la roue arrière de tourner à son tour. Et logiquement, quand la roue est en contact avec le sol et tourne, elle fait avancer tout l’engin. Tout ceci est guidé par le système d’accélération que l’utilisateur actionne à sa guise.

Le système d’accélération

Comme le nom l’indique, c’est par ce système que vous contrôlez la vitesse à laquelle avance l’engin. Généralement, il suffit d’appuyer sur la commande d’accélération et la vitesse ne cesse d’augmenter jusqu’à atteindre son maximum. On note une vitesse maximale de 25 à 60 km/h, variable en fonction de la puissance du moteur de votre petit véhicule à deux roues. Et bien-sûr, votre poids aussi facile ou ralentit un peu l’accélération. Monter en accélération sans contraintes prouve le bon fonctionnement de la trottinette électrique. Toutefois, il faut avoir la main ferme sur le guidon pour bien diriger l’ensemble dans le sens voulu.

Pour finir avec le système d’accélération, il faut préciser que le fonctionnement de la trottinette électrique prévoit plusieurs modes de conduite. À chaque mode programmée correspond une vitesse donnée. Tout ceci facilite l’expérience utilisateur et rend la conduite plus fluide et plus aisée.

Trottinette électrique : Les freins

On ne saurait finir d’expliquer le fonctionnement d’une trottinette sans parler des freins. On distingue ici trois systèmes de freinage les plus fréquents sur ce type d’appareil :

  • Le frein classique

C’est celui qu’on retrouve sur les vélos ordinaires. Il est relié à la roue avant ou celle arrière et à son déclencheur sur le guidon. C’est en y appuyant que tout le système reine ou s’arrête.

  • Le frein à tambour

C’est le plus simple de tous les freins. On le retrouve au-dessus de la roue arrière. Il s’actionne par le carter et est d’une efficacité prouvée.

  • Le frein électrique

Encore appelé frein moteur, c’est celui qui est très recherché par les utilisateurs des trottinettes électriques de nos jours. On le déclenche, comme la plupart des freins, sur le guidon. Par contre, ce frein est le moins efficace des trois.

En résumé, les composants essentiels qui assurent le bon fonctionnement de la trottinette électrique sont la batterie, le moteur, le système d’accélération et les freins.

Related Posts