Quelle vitesse maximale utiliser pour la trottinette électrique et comment l’optimiser ?

Le modèle de la trottinette électrique met en jeu plusieurs vitesses, c’est ce qui le rend si intéressant et promet tout plein d’adrénaline. Avec le moteur et toute la puissance qu’elle peut déployer, il y a des limitations de vitesses aussi bien par le fabricant que par la loi. Quelle vitesse est donc autorisée et comment l’augmenter si vous en voulez plus ?

Quelle vitesse maximale autorisée pour une trottinette électrique ?

vitesse maximale en ville

La vitesse maximale tolérée en agglomération

Pour rouler votre engin en toute sérénité sur la route, il faut qu’elle respecte les normes. Les lois imposent une limite de 25 km/h sur la route. Avec cette vitesse, la trottinette électrique se met du côté des pistes cyclables. Si vous devez vous aventurer sur la route, il faut que la vitesse maximale autorisée sur le tronçon soit de 50 km/h. Vous ne pouvez pas rouler votre deux-roues sur le trottoir, sous peine d’amendes. Mais si le moteur est éteint et que vous avancez à moins de 6 km/h, libre court à vous de rouler sur le trottoir.

Les trottinettes qui excèdent la vitesse maximale

Avec les lois fixées, la plupart des trottinettes électriques sur lesquelles vous allez tomber sont bridées. En sortant d’usine, le petit engin est conçu de manière à vous obliger à rouler à moins de 25 km/h. C’est d’ailleurs une exigence de la loi : la trottinette doit être bridée pour être utilisée sur la route. Si les forces de l’ordre vous interpellent sur la route et que votre trottinette n’est pas bridée, vous aurez des ennuis. Veillez-y. Dans le cas des trottinettes électriques à vitesse dépassant 25 km/h, elles sont considérées comme des véhicules et doivent être homologués « route » puis immatriculés

Comment améliorer la vitesse de son deux-roues ?

Débrider son engin

Si vous avez une trottinette électrique à vitesse limitée, vous avez toujours la possibilité de la débrider. Avant d’en arriver là, sachez que le deux-roues ne sera plus assuré. De même, elle ne pourra être utilisée que sur des terrains privés, pas sur la route, à moins que vous fassiez les démarches nécessaires. Pour en revenir au débridage, il faut vérifier que votre engin n’est pas déjà au max de ses capacités. Si ce n’est le cas, alors vous avez le champ libre pour le faire. Si c’est le cas, il faudra peut-être faire recours à un expert pour une analyse des pièces changeables pour améliorer la vitesse.

Les pièces à changer pour augmenter la vitesse

On commence avec le contrôleur d’origine. C’est lui qui gère la limite de vitesse de votre trottinette électrique. En la changeant, vérifiez la compatibilité des autres pièces, notamment la batterie. Vous pouvez aussi utiliser un kit de débridage pour améliorer la vitesse de votre trottinette. Elle permet de gagner un temps fou. Vous suivez mot pour mot les indications sur la notice du kit de débridage et le tour est joué. Si vous n’êtes pas un bon bricoleur, faites appel à un expert. C’est toujours plus sécurisant, sinon vous pourriez mettre votre deux-roues et votre vie en danger en cas de mauvaise configuration.

Somme toute, toute trottinette électrique vient avec une vitesse maximale. Si vous ne voulez pas vous y limiter, faites un débridage tout en respectant la législation en vigueur.

Related Posts